Campagne Terres Arides - journée 2 - L'ost étincelant face à la fureur de Gork (ou Mork?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne Terres Arides - journée 2 - L'ost étincelant face à la fureur de Gork (ou Mork?)

Message  Ogier le Sam 9 Mai 2015 - 12:21

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

En cette seconde face de la campagne des Terres Arides, les choses sérieuses commencent.
Après les déboires certains subit par son neveu, le commandeur Maetions (et son griffon), il fallait que le redoutable Prince Caledor prenne les choses en main (oui s'appeler Calédor en Calédor, c'est comme s'appeler le Lee en chine, le Mohammed dans l'islam ou le Cohen des  juifs).
Immédiatement, l'OST étincelant passe à l'attaque.
Nous aurons sur cette journée de campagne :
Une avant garde de l'ost face aux orcs de Cyrille
Une brigade de l'OST face à un bastion d'Orc de Niko
Et le corps principal vers ue citadelle mort vivantes de Niko


Fort d'une nombreuse et expérimentée avant garde, les Elfes sont conscients qu'une forte troupe d'Orc Sauvage se trouve sur leur route.
Le champs de bataille est connu sous le nom du Rocher du pendu. C'est un lieu maudit avec en son centre un tertre magique !!  (ne casse pas les lignes de vue, les troupes dedans sont en terrain difficile mais bénéficient d'une invulnérable à 4+. Tout sorcier dedans bénéficie aussi d'un sort spécial).

Rapidement les deux lignes de bataille se font face;
Emmenés par leur intrépride Prince, les Asurs foncent à l'attaque.

L'archimage lance un sort particulièrement destructeur: Abîme de noirceur avec pouvoir irrésistible. malheureusement l'abîme s'ouvre juste devant les régiments orcs. L'incroyable quantité de puissance magique grille le cerveau de mon sorcier. Celui ci retrouve sa "puissance" magique de cadet à l'université de magie de Hoet (niveau 1)... ça s'annonce mal.
Les 3 balistes ciblent le général sur vouivre. les 3 tirs font du dégat... mais ne tue personne.
Pour le reste. La cavalerie légère (2 unités) et les aigles (2 unités) viennent se placer sous le nez des orcs.

Les orcs, voyant les elfes sous leur nez leur faire des gestes provocateurs, se ruent à l'attaque. Tombant dans un piège bien prévisible.
Petit imprévu... l'un des régiments d'orcs sauvages, un petit peu trop motivé dépasse la cavalerie légère et vient s'encastrer dans la cavalerie lourde Haut-Elfe qui ne s'attendait pas à autant d’intrépidité !
Le combat est violent. Malheureusement les Heaumes d'argents sont dépassés par la violence et la barbarie de leurs ennemis. Sous le regard sévère de leur prince et malgré les encouragements de la grande bannière... leur honte leur fait tourner bride. Les orcs poursuive et se trouvent à la limite du chemin de bataille, emmenés par leur élan.
La ligne Orc avance légérement. Une nuée de fléches bien s'abattre sur une baliste et tue un malheureux servant, imparfaitement dissimilé sous sa machine.


Les elfes reprennent l'initiative.
Sur le flanc gauche, Calédor éperonne son puissant dragon pour attaquer un second régiment d'orcs sauvages sur sangliers (3 en tout !) accompagnée d'un char.
Si les courriers elfiques auront du mal à gravir la petite pente les séparant de leurs ennemis, le dragon ne fait pas dans le détail.
Le chef de ces sauvages s'agite en tout sens, semblant lancer un défi viril à une créature qui lui est pourtant supérieur en toute chose !
Calédor, d'humeur joueuse (et aussi car il n'a pas le choix), s'abat sur sa cible. le premier coup d'épée éventre l'orc, et le second lui arrache en partie la tête. Le Dragon de ses serres transperce la panse du sanglier et gobe la tête de son maître. les amis de l'infortuné chef comprenne qu'ils sont tombé sur un os (ou plutôt une écaille). Ils préfèrent tourner les talons. le repli stratégique n'était pas une spécialité peaux vertes, cela tourne à la panique, tout le monde se bouscule et se ralenti. Bientôt une énorme ombre les recouvre et les fait disparaître dans une monumentale gerbe de flamme. (Calédor quitte la table)


Sur le flanc droit... quelques tirs de balistes... assez inefficace.
les maîtres des épées dégainent leurs épées... les chars, les trolls, le général sur vouivre sont à portée de mauvaise haleine.
L'archimage se rappelle brusquement d'un sort très drôle en ses vertes années... les trolls perdent 3 points de force.

Côté orc, c'est le chaos général. Faut il traverser le tertre ou non... personne ne se pose la question, au moindre elfe aperçu, chacun court en tout sens.. vers nulle part.


Le seul conscient de qu'il se passe autour de lui, c'est le général.
Il lance alors un monstrueux cri gutural... c'est le signal de l'attaque. les "gros" foncent vers le flanc droit Asur. Les trolls s'encastre sur la baliste... ils parviennent à perdre un troll dans l'histoire, et dépassent complètement la ligne de front, poussé par l'ivresse d'un combat facile.
Le général orc avec un char fonce sur les maîtres des épées... chacun sait que quoiqu'il arrive... ça va saigner !
le second char a un problème technique et fait du sur place en rond.
L'officier supérieur des maîtres des épées, se rappelle la longue tradition de ses prédécesseurs ... combattre et mourir jusqu'au dernier (combattre dans les maîtres, c'est pire que le front russe en 44!).
Il interpelle le général orc d'un geste compréhensible, même pour un esprit primaire et limité... DEFI !
Le général orc fonce... et se fait découper en deux par deux coup de taille.
La vouivre, lourde et rageuse rate l'elfe. D'un mouvement assez ingénieux elle marche droit devant et écrase le malheureux champion. Il sera digne de figurer sur la stèle dédié à ses héroïques aïeux.
Si l'impact du char a fauché une poignée des maîtres, leurs frères d'arme massacre tout ce qui reste devant eux.
La vouivre fuit... mais si peu qu'elle se fait pourfendre.

De l'autre côté du champs de bataille. Les archers et la bande de guerriers orcs sauvages charge (sauvagement) les gardes phénix et le char haut elfe.
Les hallebardes fauchent les rangs ennemis pour instaurer l'ordre et la discipline.
L'assaut peau verte est redoutable... mais Asuryan veille. La plupart des Elfes sont protégés par sa puissante magie.
Les orcs sont vaincus. Les archers fuient (ils seront rattrapé plus tard par un aigle)... mais la warband tient !

Au même instant, le chaman sur vouivre lance le pied de Gork sur les lanciers. La magie Asur est trop fragilisée pour l'empêcher d'agir à sa guise. 5 lanciers périssent écrasés.
Quand tout à coup, l'effet magique se renverse et vient frapper les orcs montés sur sanglier du flanc droit (le seul régiment dont nous n'avions pas encore parlé). C'est une boucherie innommable ! 11 morts sur 12.

L'assaut Orc n'a pas été aussi efficace que prévu... au tour des hauts Elfes de lancer une contre attaque mortelle !

Sur le flanc droit, le char à lions blancs bondi sur son équivalent orc.... quiconque ayant reçu une charge d'un de ces chars sait ce que cela veut dire... le char orc explose dans un amas de bois, de clous rouillés et de chairs sanguinolentes.
Le flanc droit parait désormais sécurisé. Personne ne semble en mesure de venir repousser les maîtres des épées soutenus par un char à lions.


Nous approchons du dénouement.
Les orcs sauvages sur sangliers qui avaient vaincu les heaumes d'argent se sont, difficilement, remis dans le sens de la marche. fier de cet exploit stratégique, ils n'ont pas vu que leur flanc gauche était pris par des patrouilleurs tandis que sur le flanc droit les lanciers surgissent subitement. C'est l’hallali ! Le corps à corps est furieux.... mais les chevaucheurs sont repoussés, et rattrapés.
Sur le chemin de cette poursuite, l’émissaire des patrouilleurs a le plaisir de voir les gardes phénix mettre en fuite la warband qui leur faisait face.

Le flanc gauche est sécurisé... on voit mal qui pourrait briser la résolution de la garde phénix !

Les balistes ciblent le chaman sur vouivre et blessent sérieusement l'animal. Le chaman en a vu assez. Sans boss pour lui tirer les oreilles, il n'a plus aucun raison de risquer sa peau... de toute façon, les témoins sont tous morts et Calédor pourrait finir par ramener sa fraise pour finir la soirée en beauté !

Victoire Totale des Hauts Elfes !
avatar
Ogier

Messages : 360
Date d'inscription : 21/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum