Last ray from an ancient sun...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 8:21

Et la partie fleuve (à 100 chars !) du dimache 10 mars !
D'un coté Maxime et Gilles (NKE), Jérome (Syriens Alalakhites) et Niko (Summériens) face à l'Alliance du Nord avce David et Antoine(Mycéniens), Kévin et moi (Hittites).

Mais levons le rideau sur les images de la tragédie...


















avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 8:28



















avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 8:36



















avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 8:42



















avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 8:47



















avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 11:46

Face à nous dans la plaine, grouillaient tels des cafards ces vomissures de chacal coprophages d'Egyptiens, ceux de Thébomonfis, mais aussi l'ost de Hyv'anhlmesh un nouveau souverain des bords du Nil venu faire son entrée en lice. Face à nous, ces infetcs traitres Syriens de Gamnoreix, que l'or égyptien avait retournés... les séants félon gouteront nos pals ! Et enfin, à la dextre de l'ennemi, les sauvages malodorant des rives de l'Euphrate, les rénégats Sumériens de Khantip'hétirypâh, mon dévoyé lointain parent...
A ma dextre, le jeune prince Antonius, faisait ses premières armes, la fouge de sa jeunesse, liée à son inexprérience, me faisait glisser le long de la raie une goûte de seur froide qui allait me laisser un sillon de propre entre les meules. Mais à ma senestre le vieux souverain Mycénien Paris Baityd'madmazel et ses hordes de chars formait avce mes troupes un centre d'airan. A nootre flanc gauche, le jeune souverain hittite Khai Vhyn, lui aussi stagiaire...

La journée allait être saignante !

Poussés par une rage sans nom, alimentée parr la haine telle un bucher des vanité nos loigne s'avancent vers les barbares, assombrissant le ceil de leurs flèche, ainsi que l'avenir de quelques tirailleurs ennemis.
Très vite le petit personnel présente des divergenace d'opinions, entre les Araméens qui chargent et tôlent sauvagement les frondeurs de Gamnoreix (sans doute attirés par leur pagnes en peau de chèvre), aidés par les tiraillers mycéniens, tous finiront (assez mal d'ailleurs, amis cela fait partie de l'imparable plan) contre un pavé d'archer syriens rénégats. Une partie de mes Syriens fait mine de flancher sous les pertes, mais c'est juste pour laisser le passage à ma magnifiscence Hysdairyd Khantip' Rhanduron et sa suite de chars, tandis que mes chariots runners vont fixer les archers summériens, preuve d'une supériorité startégique phénomémale !
Car cela libère une lourdre charioterie qui en une charge dantesque et khafkaïenne, faisant fi des flèches des sauvages qui tombent dru sur leur implaccable élan perforent presqe la dextre ennemie, et dans leur sacrifice héroïque croulant sous le nombre des hordes sauvages et malodorantes, entrainent avec eux dans la tombe l'infect souverain Khantip' Haityripâh, laissant son armée aux mais crasseuse de son porteur de grande bannière Célaäkh Gémymondoâ (dans une indifférence quasi absolue du reste de ses troupes, preuve de la légitimité douteuse de ce felon dans le ressenti même de sa propre armée !). Armée dons le chars à onagre ont littéralement explosé l'armé du jeune Antonius, dont l'aide dans le sacrifice de mes chariots contre le roi sumérien fut par trop timide pour les sauver !
Quant à moi, illustre souverain Hydairyd' Khantyp' Rhanduron, que ma marche d'arain et celle de ma suite soit gravée dans les tablettes sacrées pour des siècles et des siècles, que mon noble profil soit frappé sur les pièces de monnaie du monde antique entier, que le nom de mes concubines et autres animaux de compagnie soit donné aux plus grandes avenues de capitales des plus grands empires... Bref ! J'me la suis donné grâve !

Pendant que mes peigne cul de chariot runners se jetaient de cils, se mordaient les fesses et se tiraient les cheveux avec les archers sumériens, j'emplafonnais les archers (boustés par le resultat des parties préliminaires), les massacrant jusqu'au dernier, mon overrun m'envoya dans la première unité de chars de Gamnoreix, qui fut balayée, poursuite qui m'entraina sur le flanc de la seconde unité blindée Syrienne, en colone de marche (nos adversaires voulaient sans doute singer les formidables mouvements tactiques de bascules de forces d'un front à l'autre que nous opérâmes avec une telle maestria, que c'est bien simple, si la nature nous avait forgé à David et moâ, un physique à la hauteur de notre génie stratégique, nous eûmes été beaux !) qui subit alors le même sort de boucherie chevaline absolue pour finir notre course de folie dans les lanciers syriens, épaulés par nos propres lanciers qui venaient de défaire le bloc d'archers adverses.

Gamnoreix chargea lâchment par derrière, puis défia Hysdairyd', apres le massacre de ses lanciers au cours du carnage contre les archers du pharaon Hyv'anhlmesh mais celui ci dans sa grande mansuétude, ne l'occis pas sauvagement comme à son habitude dans ce cas de figure...

Il semble qu'à notre senestre, le prince Khai Vhyn eu beaucoup defil à retorde avec les troupes de Thébomonfis, mais Paris Baityd' Madmazel eut le dessus sur son vis à vis Hyv'anhlmesh.

Bref nous enfonçâmes le centre adverse (et c'est ce qui compte tous les grands stratèges le savent bien, les ailes ne sont revendiqées que par les médiocres généraux !)
De toute façon les objectifs étaient la razzia sur les camps adverses. Du coup, j'ai décidé que mes Syriens à moi, ralliés in extremis en bord de table, iraient piller le camp mycénien du prince Antonius !

Comme ça on avait un camp pillé, et l'adversaire zéro ! Voilà ('tain c'est bon d'être arbitre quand on a aucune morale !)

Bref une journée géniale de pur plaisir ludoloufoque, une régal pour les yeux, et les oreilles aussi, on s'est vraiment marrés .

Expérience plus que conclante donc, que je pense renouveler au club tous les trimestres en changeant d'époque (et de plat à midi selon la saison) !

Les volonatires, un pas en avant !
avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  lavall1 le Lun 11 Mar 2013 - 18:38

Viens à moi ô mon si poilu Demys Roussos que je te narre comment en ce jour nous babouchames le derche de ces empapaoutés de fils de Râ (ou Ré, mais bon c'est bien pour éviter un autre calembour calamiteux !!) ... ce fût d'ailleurs là une erreur, leurs rondeurs postérieures et bronzées nous faisant regretter celles des chèvres que nous emportâmes à bord de nos esquifs .....

Or donc, à ma gauche se tenait le frêle et jeune souverain Kaiv'Hin qui de son char se faisait souffler les bronches par ma modeste (mais ô combien géniale !!) magnificence : il lui revenait donc de vérouiller notre flanc gauche face à Max, ce qu'il fît après s'être fait remonter les braies ... las après s'être fait épingler au tir par les marines du gars qui porte un torchon sur la tête et conduit une vespa en peau de panthère ('tain le goût !! affraid affraid ), deux de ses unités rebroussaient chemin au prétexte que le terrain était trop lourd !!! et c'est là que mon scribe perso me révéla que l'affreux Gamot qu j'avais traîné dans la poussière le matin même, nous avait refilé un handicap en la personne (?) de ce Kaiv'Hin ... bon à eux de s'expliquer là dessus ..


Face à moi, terrible dans sa beauté peinturluresque, se tenait l'armée du sieur Rigoletto ... tentant le coup d'envoi je lance mon général et sa suite sur une unité de chars égyptiens et découvre, médusé (faut que j'en parle à mon pote Persée !!), que ceux-ci me contrechargent et en profitent pour m'épingler une ou dux chariottes ... mais dans sa musculature huilée mon vieux roi se démène comme un lion, embroche quelques fils du Nils et ... rate son test de commandement à ... 9 (ce qui d'après les chroniqueurs du club est MA grande spécialité !!) alors que j'oubliais que le matin l'unité avait reçu un bonus de +1 au Cd ... donc retour en arrière puis reprise de la direction assistée, dérépage frein à main et retour au baston ....

Tandis que mon général faisait montre de sa maîtrise des équidés attelés, mes deux pavés d'infanterie tenaient bon face à tout ce que les deux souverains adverses leur envoyaient

Pour faire bref (et surtout parce que je suis de marmite ce soir !!), le centre (môa) et l'aile gauche firent de leur mieux pour pousser vers le fond les hordes de Lacoste sur motobécanes débridées avant que les enturbannés de chez Rigolleto ne décident de rentrer chez eux lorqu'en deux tours succombèrent la grande bannière et le général .... mention spéciale au général de Rigoletto qui a réussit à sauvegarder près d'une dizaine de blessures avant de succomber sous les flèches de mes paysans ... qui servent parfois aussi de chèvres ... mort donc peu glorieuse de ce dynaste depuis connu sous le pseudo de porcépix !!!

Tu sais ô mon bon Demis, quelque chose me dit que dans quelques siècles nos descendants et ceux de Kaiv'Hin se disputeront le contrôle de l'île de chypre ....


Dave-id affraid

lavall1

Messages : 765
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Cyrille (The boss !) le Lun 11 Mar 2013 - 18:45

Waaahahahahahha !!!
Hénarme mon David !
Poste le aussi le le new-wab, et lis donc l'ignoble propagande du Syrien rénégat Gamot, qi émét des doutes sur notre absolue magnifiscence hôtement stratégique sur la région Razz
avatar
Cyrille (The boss !)
Admin

Messages : 3603
Date d'inscription : 15/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  lavall1 le Mar 12 Mar 2013 - 11:35

ok boss, je m'y colle cette semaine : inscription et renvoi du rapport ...

Dave-id affraid

lavall1

Messages : 765
Date d'inscription : 17/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Last ray from an ancient sun...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum