La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  Ogier le Sam 11 Fév 2017 - 11:17

C'est sous un épais brouillard que commence ce sinistre récit.
Un ost druchii a été déployé sur l'une des îles au large de Lyonesse. Sa mission est d'infiltrer les lignes ennemis, d'allumer un feu sur l'une des tours archaïques des primitifs locaux pour permettre à la flotte noire de passer dans encombre à travers cette protection marine naturelle.
En pleine mission diplomatique pour le prince Emrik, une force armée de Caledor rode dans le secteur. Un des mages a su lire à travers les entrelats des cieux, qu'un événement sombre se prépare.


Scenario : la tour de guet.
Une compagnie de 10 sombre-traits Elfes Noirs ont pris la tour en pleine nuit et exterminé ses occupants.
Une avant garde Druchii de Karond Klad, le reparaire des corsaires et des pires abominations convoitées par les maîtres des bêtes, a débarqué pour tenir la tour.
Sans le savoir, ils ont été devancé par des Asurs. Soucieux de se couvrir de gloire en exterminant leurs maléfiques cousins, de contrarier leur plan, mais aussi de peser favorablement dans les négociations diplomatiques engagées pour sécuriser, avec les hommes, les Pierres Gardiennes présentent sur leur territoire.

Tour 1 : Hauts Elfes.
L'ost druchii est arrrivé en position camouflé par un épais brouillard. L'aube pointant à peine, l'illusion ne nécessite même pas d'utiliser la magie.
Soudainement la terre se met à trembler. On pourrait croire que l'ile va bientot s'effondrer et retourner dans les flots. En réalité, c'est l'avancée de la cavalerie lourde des Princes Dragon de Caledor.
A ce défi des dizaines de créatures cauchemardesques mugissent, leurs crocs dégoulinant de salive... le sang va bientot être versé en grande quantité.
Des tirs redoutables entre cavaleries légères sont échangés. Dominés, les Cavaliers noirs se replis... et ne trouveront plus le chemin du champs de bataille. Que la honte les étouffe !

Sur l'autre flanc, les gardes maritimes assaillent déjà la tour. Les sentinelles Druchii ont à peine eu le temps de se saisir de leurs arbalètes à répétition. Les tirs sporadiques ne ralentissent pas l'assaut.
Rapidement les couloirs et les escaliers en colimaçon résonne des cris de haines et des râles de souffrance. La lance ou les armes lourdes sont inutiles... c'est à coup de dague que l'on se massacre.
La garnison druchii, surprise, subit de lourdes pertes. Bien que préocupante, la situation se stabilise sur un statut quo.

Au centre un déluge de flèches tombes sur les Executeurs dont les premiers reflets de l'aube font scintiller leurs épaisses épées. Bientôt suivi par des projectiles magiques que la sorcier n'a pu étouffer dans l'oeuf.

L'allali général est déclenché par le dynaste qui domine le champs de bataille depuis son dragon sur une colline. Fort de siècles d'expérience, il répére immédiatement une faille dans le dispositif de ces décadents Hauts Elfes. Il sonne la charge.
Les Chevaliers sur sang froid percutent le premier escadron de princes dragons. Le kraken et le general s'occupant du second. Les fils de Calédor se battent avec courage, mais face à l'expertise et à la haine des Elfes noirs, c'est bien insuffisant. Ils se font exterminer ! Un escadron fuit et se fait disperser... les chevaliers font face aux archers dont les yeux écarquillés laisse sous entendre qu'ils ne sont pas d'illusion sur leur destinée proche.


Le second escadron tient... de peu... face à la furie destructrice des monstres.
Les conjurateurs ont repéré les troupes légères ennemis, les assaillent, et les massacre proprement. Ils déclechent ensuite un redoutable maelstrom magique.... un mage haut elfe, paniqué lit immédiatement son parchemin de dissipation pour donner une chance à ses frères d'armes.

Sur l'autre flanc... Une hydre pousse son rugissement en fondant sur les gardes maritimes qui se battent encore (mollement) dans la tour. elle lâche son feu purificateur. Les elfes tiennent grâce aux encouragement d'un noble agitant la grande bannière.

Au centre l'affrontement ne donne rien... les troupes s'approche.
Deux bataillons de maitres des épées contre une bataillon d'executeurs et un de corsaire. Les mages se regardent dans les yeux... l'ombre et la lumière vont bientot se disputer le terrain.



Le prince sur dragon (à ne pas confondre avec les princes dragons) se repositionne pour faire flamber les conjurateurs. Leur tignasse hirsute en flamme et de la suie dans les yeux, ils partent retrouver leurs compagnons qui se sont regroupés en dehors du champs de bataille.
Au centre, le second escadron de princes dragons est proprement exterminé.
Les deux seigneurs sur dragon se font face. chaque seconde de ce défi visuel semble une éternité.
Le kraken est aiguillé par son maitre vers le centre pour apporter un soutien.
Sur ce flanc, l'ombre de Naggaroth a vaincu.

Dans la tour, le noble lâche sa grande pour montrer l'exemple à la pointe de l'épée.
Avec ses compagnons ils achèvent la garnison druchii.
L'hydre continue d'exterminer les Asurs... . mais se trouvant dépourvue par l'absence de consignes et d'encouragement agressifs. Elle décide de fuir et de se repaitre de charognes à proximité.

Au pied de la coline un drame se prépare...
le mage de la vie lance avec un pouvoir irrésistible, les êtres du dessous. Des mains démoniques viennent éviscerer les corsaires. L'un d'entre eux repousse sur le côté la sorcière, qui chute, et qu'une mains noirs et écailleuse saisie au visage... avant de lui broyer la face.
Dans des hurlements terribles, la plupart des corsaires voient leurs vies s'achever dans ce moment de violence. Le contre coup magique ne se fait pas sentir, le second mage, se met à pleurer des larmes de sang face à la pression des vents de magie. Il comprend alors que ce sang est aussi une vision prémonitoire.
Juste à côté les Maitres des épées ont chargé les exécuteurs, bien décidés à les éparpiller. Ils lèvent leurs lames pour adopter la posture du faucon et faucher leurs vis à vis. Brutalement une ombre fond sur eux. Une dague enfoncée dans l'orbite un premier guerrier de Hoet s'effondre. Un voisin se tient la gorge tranchée. Un autre fini avec une épée planté dans les côtés. Un dernier enfin, voit l'épée lui traverser le casque et le crâne de part en part. Un terrible assassin elfe noir a commencé son oeuvre d'extermination. Comme si sa rage psychotique et sa maîtrise martiale ne suffisait pas... il s'est dopé magiquement en augmentant sa force.
Profitant de la confusion, le champion des exécuteurs pointe du doigt le mage elfe en lui lançant des imprécations blasphématoire de Khaine. Le mage comprend immédiatement que ce bourreau est l'outil du destin pour répandre la mort que sa vision lui avait précédemment montrée. Le visage déformée par l'angoisse, le mage voit une énorme épée s'abaisser sur lui et le couper en deux de l'épaule à l'aine opposée.
Cette gerbe de sang n'était que le prélude à la suite. Les deux ordres d'élite s'affrontent dans un combat impitoyable. Les membres sont sectionnés, les corps sont ouvert en deux, les elfes ont du sang jusqu'au chevilles... presque sans un cri les deux formations s'exterminent avec professionnalisme.
Bien que vaincu, les maitres des épées tiennent. Un moment. L'assassin finira fort heureusement par tous les massacrer avec une précision diabolique.

Les corsaires se ruent sur la tour. talonné par le second bataillon de maitres des épées.
Seul survivant du combat précédent, le noble s’apprête à recevoir les corsaires, spécialistes du combat en espace clôt. Tous les gardes maritimes sont exterminés sans ménagement. Le noble lui même tient, le flanc ensanglanté par une terrible plaie.

làs, les maitres des épées percutent les corsaires de dos au bas la tour. Ces derniers, dans un geste de défi et de frustration s'acharnent sur le noble à la grande bannière et le transpercent à mort à de nombreuses reprises...

Les maitres des épées le vengent immédiatement en s'assurant qu'aucun corsaire ne survive... l'accès à la tour devient compliqué tant les cadavres se sont accumulés... on se croirait un soir d'été sur l'île Blafarde pour déterminer qui tiendra l'autel de Khaine.



Les archers elfiques, paniqués, tirent sur les chevaliers sur sang froid... Les flèches sont arrêtées par leurs épaisses armures ou le cuir, non moins épais, de leur monture.
Ensuite.... les lames et les morsures font le ménage... les archers fuient plus vite et plus loin qu'aucune flèche.

Au centre, le duel des géants : dragon contre dragon. Ce duel de géant nécessite de la maîtrise, du doigté. Les dragons se tournent autour pour chercher à saisir leur adversaire par le cou.
Le dynaste Druchii s'amuse : pendant ce ballet mortel, son armée extermine l'armée Asurs dont le général ne peut ni les diriger, ni les soutenir.
Les balistes elfiques claquent. Un tir se plante dans le foie de ce géant d'écailles.... malheureusement les tirs suivants passeront largement à côté tant la vivacité de ces reptiles géant empêche un tir précis.

Un noble sur pégase a fondu sur l'arrière des hauts Elfes. Bien décidé à exterminé l'équipage des balistes Serres d'Aigle.
Les équipages tente de stopper cette ombre mortelle, la première volée passe largement à côté. La seconde volée semble mortelle... mais le noble porte un objet aussi puissant que maléfique qui lui permet d'éviter l'inévitable.
Bien que blessé, le pégase atteint méthodiquement chaque équipage, pour laisser le soin à son maître de faucher ces petites vies faibles et lâches.

Ultime épisode de cette bataille déjà gagné... le kraken, l'hydre, l'assassin et les quelques exécuteurs survivant foncent sur les maitres des épées pour les empêcher de rejoindre la tour et d'éteindre le feu d'alerte.
Seul le kraken s’essoufflera dans sa course.

L'assassin reprend son ballet de la mort. avant que les maitres ne comprennent qu'un drame se déroule dans leur rang, plusieurs guerriers gissent sans vie au sol.
Alors qu'ils lèvent leurs épées avec détermination, l'hydre lance sont cri de haine ... déstabilisés les guerriers de Hoet prennent peur... si les maîtres manquent subitement d'adresse, les exécuteurs eux au contraire, montrent qu'ils ne sont pas repus de carnage.
L'hydre fini le travaille en s'enfonçant dans les rangs Asurs.

Fin de la bataille. Si personne ne tient la tour. L'assassin et le champion des exécuteurs n'ont plus qu'à escalader l'amoncellement de cadavre pour s'assurer que la flotte druchii puisse passer sans encombre et venir moissonner l'humanité !!
Depuis sa tour de Naggaroth, aucun doute que Malekith a pu se réjouir du spectacle. Rien ne peut échapper à son regard.
avatar
Ogier

Messages : 391
Date d'inscription : 21/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  tirailleur le Sam 11 Fév 2017 - 16:24

Splendide récit Mathieu, auquel Grishka Defocïll, prince de Caledor défait par les fous de Naggaryth, pourrait souscrire.
Pour abonder cette narration très complète, quelques vues supplémentaires....

Les côtes du Vieux Monde voient des frères s'entretuer à nouveau








Armés d'un dédain vieux de plusieurs siècles, les princes dragons vont trouver leur destin....



avatar
tirailleur

Messages : 557
Date d'inscription : 13/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  tirailleur le Sam 11 Fév 2017 - 16:43

La lutte pour la tour de guet est affreuse. Khaine est réjoui....



















Après une âpre lutte, le terrain est à l'elfe noir. Caledor est en deuil.....Mais le Grand Conseil prépare sa revanche. bounce



avatar
tirailleur

Messages : 557
Date d'inscription : 13/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  niko le Dim 12 Fév 2017 - 15:20

Superbe cette partie ! J'ai envie de tester le tranchant de mes Kikoups sur tes elfes Guillaume ! Matthieu connait déjà ! Razz
avatar
niko

Messages : 894
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 47
Localisation : Neuilly sur Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  Roland 92 le Dim 12 Fév 2017 - 21:53

Belles armées et chouette scénario !

Roland



Roland 92

Messages : 170
Date d'inscription : 19/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  fabsigmar le Dim 12 Fév 2017 - 21:54

Encore un super rapport de bataille ! ! ! Merci messieurs ! ! !
avatar
fabsigmar

Messages : 272
Date d'inscription : 28/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tour de sang - Un combat elfique fratricide

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum